Comment fonctionne une location saisonnière ?

Comment fonctionne une location saisonnière ?
Vous souhaitez en savoir plus sur les avantages d’une location saisonnière ?
Vous désirez maîtriser les règles de base de l’activité afin de l’exercer en toute sérénité ?
Sachez d’ores et déjà que vous pouvez mettre en bail votre résidence principale ou votre habitation secondaire pour le séjour de visiteurs passagers. Vous devez cependant vous soumettre à des dispositions qui tendent à formaliser le secteur et qui vous imposent certaines démarches administratives.

En effet, la location de logement meublé de tourisme requiert le respect de certaines exigences. Il n’existe toutefois aucune contrainte pour vous de déclarer votre habitation principale. En revanche, vous devez enregistrer votre résidence secondaire auprès de la municipalité. Et dans certaines communes, il vous faudra obtenir une autorisation avant de louer votre meublé sur une courte durée. Que comprendre du fonctionnement de ce type de location ? Réponse ici.

Qui peut postuler à une location saisonnière ?

A priori, il n’existe pas de locataire idéal pour une location en meublé de courte durée. Cependant, votre logement doit parfaitement s’adapter aux besoins des personnes qui souhaitent effectuer un séjour temporaire. Il doit offrir des commodités aux occupants venus en vacances ou aux touristes en visite. Entre la décoration du cadre et les divers ameublements, vous devez proposer des habitations séduisantes.

En effet, votre logement saisonnier doit permettre à vos locataires de bénéficier de pièces essentielles telles que la salle à manger et la cuisine. Il doit également offrir des espaces privés aménagés tels que le jardin, la terrasse ou encore le parking privé entre autres. Vous devez mettre à disposition un abonnement d’électricité, de gaz et les équipements électroménagers. Vous pouvez aussi proposer un abonnement à la TNT et à Internet à haut débit.

Quels biens locatifs peuvent être mis en bail meublé de tourisme ?

Il n’existe pas d’habitations spécifiques approuvées pour une location saisonnière. En tant que propriétaire, vous pouvez mettre en bail une résidence principale ou un logement secondaire. Cependant, pour éviter d’enfreindre les règles édictées en la matière, vous devez vous renseigner sur les prescriptions à respecter selon le type de résidence que vous souhaitez mettre en location. Pour rappel, une habitation principale désigne une propriété dans laquelle vous séjournez au minimum 6 à 8 mois dans l’année.

En revanche, le logement secondaire représente la résidence que vous n’habitez pas à plein temps. Vous pouvez, selon vos motivations, décider de louer l’un ou l’autre des biens. Toutefois, des dispositions existent pour encadrer un tant soit peu l’activité de la location de logements en meublé de courte durée. Vous devez donc satisfaire à ces exigences afin d’éviter des sanctions financières importantes. 

Quelles formalités exige une location en meublé de courte durée ?

Vous partez en vacances et souhaitez louer votre résidence principale, le temps de votre absence ? En général, aucune disposition ne vous oblige, en tant que propriétaire, à déclarer l’activité. Il existe néanmoins des exceptions à cette norme. En effet, si la localisation de votre logement se trouve dans les villes de Bordeaux, de Nice ou encore de Paris, vous devez porter sa mise en location à la connaissance de la municipalité.

En revanche, s’il s’agit d’une résidence secondaire, vous devez obligatoirement déclarer le logement aux autorités administratives de la ville. Avec votre numéro d’enregistrement, publiez votre location en ligne en toute sérénité. Par ailleurs, les communes de 200 000 habitants exigent une autorisation avant toute mise en bail de biens meublés de tourisme. Le non-respect de cette disposition vous expose à une amende de 50 000 euros.

Par ailleurs, certaines interdictions s’appliquent aux locataires de logement en meublé saisonnier. En effet, ils ne peuvent modifier la structure de la résidence que si le contrat de bail le prévoit. Ils ne doivent aucunement sous-louer la résidence à une tierce personne. Ils peuvent, par contre, prendre l’initiative de changer les meubles, à condition d’obtenir, des bailleurs, une autorisation écrite.

Facilitez votre location meublée de courte durée avec Pinql

Dans le paysage des solutions numériques du secteur de l’immobilier, Pinql se présente désormais comme la référence. L’application offre des facilités aux locataires à la recherche des biens de location meublée de courte durée. De même, elle vous permet en tant que propriétaire de proposer des logements et de trouver les candidats idéaux à vos biens. En cela, elle constitue l’alternative parfaite aux services classiques offerts dans le domaine.

Cette solution digitale vous évite l’examen chronophage d’une quantité de dossiers de candidats, ainsi que les visites intempestives. De plus, elle contourne les services très souvent onéreux d’un intermédiaire ou encore d’une agence. Ainsi, vous allez pouvoir charger sur la plateforme, des images et des vidéos de bonne résolution de votre bien mis en location.

Ensuite, les candidats éligibles pourront effectuer l’état des lieux directement depuis leurs espaces clients. Enfin, en cas de correspondance entre la demande et l’offre, l’application vous met en contact avec le locataire. Par ailleurs, vous pouvez aussi déléguer la gestion locative de votre bien moyennant des commissions préférentielles. En définitive, simplifiez la recherche de locataires pour votre location saisonnière grâce à Pinql.

Publié il y a un mois
author.fields.nameThomas, CMO
back Voir plus d'articles

Faites connaître Melo et gagnez tous les mois 20% de l'abonnement de vos filleuls